Approche somato émotionnelle

L’ostéopathie peut libérer des tensions tissulaires liées à des chocs émotionnels vécus par le patient.

A la suite de divers traumatismes physiques ou psychologiques, une quantité d’énergie peut se  retrouver prisonnière et « s’enkyster » dans certaines zones anatomiques du corps.

Ces kystes d’énergie ainsi formés deviennent des zones de perturbation pouvant entraver le fonctionnement harmonieux de l’organisme.

L’ostéopathe élimine les nœuds énergétiques associés à ces chocs émotionnels non exprimés.

En libérant la tension tissulaire, on va libérer le choc émotionnel refoulé.

La pratique de l’ostéopathie somato- émotionnelle est douce et non intrusive, il ne s’agit pas pour nous d’analyser les dires du patient, tel un psychologue ou un psychothérapeute, mais de ressentir sous nos mains une libération tissulaire pendant que le patient verbalise ses émotions.

Au fur et à mesure que le patient revit des moments plus ou moins pénibles, des émotions profondes et inconscientes font surface.

Un choc émotionnel profond, des chagrins ou des colères laissent aussi leurs empreintes internes.

Dans chaque organe nous pouvons trouver des charges émotionnelles enkystées.

Certains  d’entre eux peuvent être le site privilégié d’une émotion :

Le rein = la peur ; le foie = la colère ; le cœur = l’affectif, le poumon: la nostalgie etc..

Viola Frymann, grande ostéopathe Américaine, écrit dans ses recueils de pensées et de conférences:

« Certaines choses semblent avoir disparu du champ de la conscience, mais restent cependant bien présentes au fond de nous. Il existe des forces cachées au plus profond de nous même.

Par exemple, lors d’un traumatisme physique, des forces ont été enfermées et il est nécessaire de libérer tout ce qui est enfermé, tout ce qui est prisonnier de notre inconscient. »

La meilleure histoire est toujours incomplète. Fréquemment le patient oublie ou ne sait pas choisir les événements traumatiques qu’il raconte.

Le corps humain enregistre les traumatismes significatifs et le praticien par sa sensibilité peut lire et comprendre le langage des tissus; il pourra trouver et changer les effets de ces flux d’énergie bloqués avec un bénéfice durable pour le patient.

Un examen même superficiel des dossiers relatifs aux accidents d’automobile révèle que des manifestations d’ordre émotionnel et mental à type de déprime ou de dépression sont fréquemment rapportées à la suite de tels traumatismes physiques.

Tragiquement un grand nombre de ces patients sont accusés de simulation, car on oublie souvent, que la santé dépend du libre mouvement de tous les solides, liquides et énergies au sein de l’organisme.

Les techniques somato émotionnelles sont toujours dans le domaine du champs d’action de l’ostéopathe, car le référentiel est toujours la main qui « pense, sent et voie », la main qui libère et harmonise.

Auteur :

One comment

  1. comment savoir si les manipulations de l’ostéopathe pour débloquer d’après lui un gros choc emitionnel subi ont marché ? Faut il attendre plusieurs semaines ou faut il se faire manipuler encore si les crises d’angoisse reprennent…je ne sais plus quoi tenter..j’avais espéré que la solution était enfin trouvée…mais les crises reviennent….

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *